La connaissance du territoire d’étude
Des indicateurs pour une approche globale de la biodiversité
Résultats des suivis d’indicateurs


 

Un préalable nécessaire, connaître le territoire

En juillet 2007, un ensemble d’acteurs champardennais, a décidé d’anticiper les réflexions menées dans le cadre du Grenelle de l’environnement en créant un groupe de travail pour la mise en place d’aménagements en faveur de la biodiversité.

Fort d’un grand nombre de problématiques à surmonter pour recréer un maillage écologique efficace et cohérent, le territoire d’étude Symbiose a fait l’objet d’un diagnostic. Ce document constitue une base de discussion et de réflexion avec les naturalistes et les acteurs locaux.

L’étape de réalisation d’un diagnostic du territoire, à l’image des documents de planification, est une démarche longue et complexe. Faire un diagnostic, c’est mettre en perspective des éléments de connaissance recueillis, puis les conforter avec le projet, afin de mieux le positionner. Cette étape a été réalisée en 2010 et 2011.

Compte tenu des incertitudes du point de vue conceptuel et méthodologique, de l’obligation de cohérence avec les orientations nationales et des carences dans la connaissance de la biodiversité à l’échelle locale et régionale, ce document constitue une base de réflexion. Parallèlement, ce diagnostic territorial est une base de travail qui sera enrichie suite aux nombreux échanges avec les acteurs du territoire et affiner en fonction des tests et suivis mis en œuvre.
Télécharger le diagnostic (pdf)


 

Un besoin de croiser des indicateurs pour une approche globale de la biodiversité

Avifaune :

L’objectif de cet indicateur est de suivre l’évolution inter-annuelle des populations d’oiseaux communs et en comparaison aux résultats régionaux et nationaux.
Le suivi de cet indicateur est réalisé par la LPO.
Télécharger le protocole (pdf)

bergeronnette-printaniere2

Insectes pollinisateurs :

Le Réseau Biodiversité pour les Abeilles

L’objectif de cet indicateur est de suivre de l’évolution inter-annuelle des populations de pollinisateurs en fonction des mesures mises en place pour améliorer la biodiversité et en comparaison avec les grandes tendances nationales (Bourdons, Abeilles domestiques et Apoïdes sauvages).
Le suivi de cet indicateur est réalisé par la Réseau Biodiversité pour les Abeilles.
Télécharger le protocole (pdf)

Abeille Colza 4 compressé

Densité de perdrix grises :

Fédération Régionaledes Chasseursde Champagne-Ardenne

L’objectif de cet indicateur est de suivre de l’évolution inter-annuelle des populations de Perdrix grises par le biais d’un comptage du nombre de couple aux 100 ha et en comparaison avec les résultats régionaux (et nationaux).
Le suivi de cet indicateur est réalisé par la Fédération Régionale de la Chasse de Champagne-Ardenne
Télécharger le protocole (pdf)

Perdrix neige

Indice de reproduction des Perdrix grises :

Fédération Régionaledes Chasseursde Champagne-ArdenneL’objectif de cet indicateur est de suivre de de l’évolution interannuelle des populations de Perdrix grises (et de son succès de reproduction) par le biais d’un comptage du nombre de jeunes par femelles en été.
Le suivi de cet indicateur est réalisé par la Fédération Régionale de la Chasse de Champagne-Ardenne
Télécharger le protocole (pdf)

Perdrix

Flore et Entomofaune :

Miroir EnvironnementL’objectif de cet indicateur est d’une part de suivre de l’évolution de la biodiversité floristique, en particulier de la flore commune, notamment face aux pressions qui s’exercent sur les milieux (artificialisation, fragmentation, eutrophisation,…) afin d’évaluer et de suivre l’impact des activités anthropiques. Et d’autre part de suivre l’entomofaune présente dans les différents mileux suivis.
Le suivi de cet indicateur est réalisé par Jérémy Miroir.
Télécharger le protocole (pdf)

Mélampyre des champs


 

Principaux éléments relatifs à la première année de suivi

indicateurs_biodivLes relevés et suivis réalisés cette année constituent un « état zéro » ou diagnostic initial, élément préalable à tout protocole de suivi inscrit dans la durée. Ces observations seront réitérées durant deux à (dans l’idéal) quatre années afin d’effectuer un comparatif des tendances annuelles.
A l’image des conditions particulières qui ont accompagnées les suivis réalisés cette année, les conditions météorologiques ainsi que d’autres facteurs environnementaux peuvent fortement influer sur la nature des résultats de ces suivis. Ainsi, l’analyse des tendances observées doit se faire au regard d’un ensemble de facteurs environnementaux et ne peuvent conduire qu’à la mise en évidence d’une tendance globale ou « bruit de fond » identifiable à l’échelle du territoire.

Suivi Avifaune 2013 – LPO (pdf) Suivi Perdrix Grise 2013 – FRCCA (pdf)
Suivi Pollinisateurs 2013 – RBA (pdf) Suivi Flore et entomofaune 2013 – ME (pdf)