Apiluz, quand la luzerne fait le bonheur des abeilles

La bande de luzerne non-fauchée est une source d’alimentation des abeilles en période de faible abondance alimentaire

L’association Symbiose a débuté le projet Apiluz en juin 2014 sur Beine-Nauroy en partenariat avec les agriculteurs de la commune, les deux coopératives de déshydratation du secteur (Luzéal, Puisieulx) et le Réseau Biodiversité pour les Abeilles. L’objectif de ce projet est de mesurer l’intérêt des bandes de luzerne non-fauchées comme ressource alimentaire pour les abeilles domestiques et les autres pollinisateurs.

La première année d’expérimentation, en 2014, apportait déjà premiers résultats intéressants, démontrant ainsi l’intérêt de la bande non fauchée pour les abeilles en début de saison (juin/début juillet) et en fin de saison (septembre). Les pollinisateurs sauvages (papillons, bourbons, abeilles sauvages, syrphes, mouches) semblent trouver un intérêt pour la bande pendant toute la saison. Par contre, la mise en place de ces bandes, sur les bordures de la parcelle, a entraîné un salissement plus important qu’à l’intérieur de la parcelle. Ceci peut être expliqué par l’allongement du cycle de production de 40 jours dans la bande non-fauchée. Ce point négatif a été géré en deuxième année, en ne mettant jamais une bande en bordure de parcelle et en la décalant à chaque coupe pour éviter qu’elle ne revienne au même endroit au cours de la saison.
Pour 2015, les observations réalisées confirment ces premiers résultats :  fort intérêt de la bande en début de saison. Pour la coupe de juillet, la bande non-fauchée perd de son intérêt au profit du centre de la parcelle qui arrive en floraison avec un stade plus jeune. Ce résultat est à mettre en parallèle avec les conditions climatiques très chaudes de juillet 2015 et qui ont permis aux luzernes de fleurir beaucoup plus vite. Pour la production de miel, l’année a montré des records.

L’arrondi finance des projets avec quelques centimes

arrondind-logo-transpLe projet Apiluz a été retenu par la fondation Nature & Découvertes pour bénéficier du programme de l’Arrondi dans son magasin de Reims. De mars à fin août, tous les clients de l’enseigne se sont vus proposer la possibilité d’arrondir leurs achats à l’euro supérieur et ainsi faire un don à l’association Symbiose pour le projet Apiluz de 1 à 99 centimes. Ainsi, c’est environ 12 000 dons qui ont permis de récolter près de 2 500 € au profit de ce projet, ce qui place le projet dans les 5 meilleurs résultats de toutes les enseignes Nature & Découvertes.

En savoir plus sur le projet Apiluz…

Laisser un commentaire